La cantine de Babelville

Élaborer une cuisine familiale « faite maison » dans le respect des habitudes alimentaires de nos publics.

Premier restau­rant sol­idaire lancé par la Coop Mijotée en 2017, la Cantine de Babelville est instal­lée au pied d’un foyer de tra­vailleurs migrants dans le quarti­er cos­mopo­lite de Belleville à Paris. Nos plats sont pro­posés à des tarifs sociaux allant de 3 à 5

Lieu de vie, d’échanges et de con­vivi­al­ité, la Cantine de Babelville est devenue un véri­ta­ble pôle d’attractivité au sein de l’arrondissement. Nous œuvrons pour favoris­er le mieux-vivre ensem­ble, la sol­i­dar­ité et une par­faite inté­gra­tion des publics de la Rési­dence Sociale dans le quartier. 

Ouverte sur la ville, solidaire et citoyenne

Les restau­rants portés par la Coop Mijotée sont pensés comme des espaces de con­vivi­al­ité, de décou­verte et d’échange au service des parisiens, afin de con­courir au développe­ment de la mixité, d’éveiller et de veiller au partage des cul­tures et de favoris­er la sol­i­dar­ité entre les habi­tants et les pop­u­la­tions migrantes.

Portrait

Fidèle à son ADN social

Nos restau­rants pro­posent des repas à tarifs « sociaux » et sont ouverts à tous.
Pour encour­ager la sol­i­dar­ité entre les publics, nous avons mis en place une tar­i­fi­ca­tion sociale modulée :

  • Un tarif sol­idaire « petit budget » pour le grand public,
  • Un tarif social « micro budget » ajusté aux ressources des plus fragiles.

Ainsi, chaque repas acheté quelques cen­times de plus par­ticipe au finance­ment de l’activité d’insertion et permet de main­tenir un tarif sociale­ment accept­able pour les plus frag­iles.
Dans un esprit de con­cer­ta­tion, nous per­me­t­tons aux rési­dents d’être acteurs de leur système ali­men­taire par le main­tien d’un dia­logue con­stant. Ils par­ticipent et inter­agis­sent sur la gestion du restau­rant et gardent ainsi l’assurance d’une ali­men­ta­tion abor­d­able et de qualité.

Engagée pour l’inclusion des publics étrangers

Notre chantier d’insertion priv­ilégie l’embauche de primo-arrivants, de réfugiés poli­tiques et de manière plus générale de per­son­nes très éloignées de l’emploi.
Notre objec­tif : lever les freins à une inser­tion pro­fes­sion­nelle et sociale durable. Leurs par­cours d’insertion con­juguent mise en sit­u­a­tion de travail et for­ma­tion.
Ils béné­fi­cient ainsi :

  • D’un accom­pa­g­ne­ment pro­fes­sion­nel vers un emploi pérenne : de la recherche à la prise de poste jusqu’à l’embauche durable.
  • D’un accom­pa­g­ne­ment social : aide à la recherche de loge­ment, santé, besoins lin­guis­tiques et /​ou infor­ma­tiques etc.

Depuis sa créa­tion, la Coop mijotée a accom­pa­g­né près de 70 salariés en contrat d’insertion dans un par­cours d’une durée max­i­male de 24 mois. Période durant laque­lle nous accom­pa­gnons leur inser­tion pro­fes­sion­nelle et sociale jusqu’à l’obtention d’un emploi pérenne ou d’une for­ma­tion certifiante.

Venir à la Cantine de Babelville

77, rue de la Fontaine au Roi
75011 Paris

M° Belleville – lignes 2 et 11

Laissez un message à la Cantine de Babelville

10 + 10 =